Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Allier à Mayotte

Allier à Mayotte

Vie quotidienne d'expatriés à Mayotte pour la famille et les amis.

Articles avec #vie quotidienne catégorie

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Mardi 28 août nous avons récupéré Laura à l'aéroport de Dzaoudzi.

En attendant l'avion qui avait tout de même 20 minutes d'avance, Christian a acheté le traditionnel collier de fleurs.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'aéroport de Dzaoudzi .

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Laura en pleine forme après 10 heures de vol. Nous quittons Petite Terre et pour cela nous  prenons le taxi qui nous amène à la barge.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'arrivée sur la barge.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'arrivée de la barge à Mamoudzou sur Grande Terre.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Une petite halte sur le marché de Dembéni pour acheter quelques fruits et légumes.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Un petit tour au marché de Mamoudzou. Rien de tel pour se mettre dans le bain et comprendre Mayotte.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Passage obligé lorsqu'on vient à Mayotte : l'ascension du Choungui.

Le second plus haut sommet de l'île derrière le Benara mais le plus connu. Son cône régulier surplombe le sud de Mayotte. Du haut de ses 594 m on a une vue imprenable à 360° sur Mayotte.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Il faut environ une heure pour arriver au sommet. Plutôt facile au départ, l'ascension devient de plus en plus abrupte et relève pratiquement de l'escalade sur le dernier tiers. Il faut s'accrocher aux racines et aux troncs pour évoluer jusqu'au sommet.

Mais ça en vaut le coup !

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Le sommet.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à MayotteLaura à Mayotte

Notre sortie en mer pour un safari baleines avec SeaBlue.

Le départ du ponton de Mamoudzou.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La baleine à bosse est de passage à Mayotte de juillet à octobre pour se reproduire dans le lagon. Les mères viennent également y mettre bas et protéger leur baleineau à l'abri de la barrière de corail.

Nous avons eu la chance d'en voir quatre dont l'une avec son baleineau.

Laura s'est même mise à l'eau et les a vues passer sous elle. Elle était ravie !

Il faut savoir que ces grands mammifères peuvent mesurer jusqu'à 15 m et peser 25 tonnes. Impressionnant !

Pour les photos ce n'est pas évident !

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Nous avons aussi vu les dauphins qui eux résident en permanence à Mayotte.

On peut en rencontrer différentes espèces. Les Tursiops ou grands dauphins et les dauphins à bosse qui vivent à l'intérieur du lagon.

Les stennelles ou longs becs vivent à l'extérieur du lagon.

Les premiers se déplacent en petit groupe et les seconds peuvent vivre en groupe de plusieurs dizaines, voire par centaines. On en compte environ 2000 à Mayotte.

Laura à Mayotte

La balade en bateau.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La plage du Préfet sur laquelle nous avons déjeuné.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Puis c'est reparti pour un peu de PMT avant de rentrer à Mamoudzou.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Un petit tour au salon des métiers et de l'artisanat de l'Océan Indien.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Nous y avons découvert un artiste peintre malgache,  Natoa Rasolonjatovo, spécialiste de la peinture sur verre. Cet artiste a la particularité de peindre le verre mais sur l'envers. Assez bluffant.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Une petite photo avec Miss mayotte que nous avons rencontrée sur le salon.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'artisanat de l'océan Indien.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Les bouénis qui font leur marché !

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Un incontournable à Mayotte : le lac Dziani.

Le Dziani Dzaha est un cratère aux eaux sulfureuses vert émeraude qui domine l'océan, situé au nord de Petite Terre.

Sur ses contours des cocotiers d'un tout autre vert.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Un chemin de crête en fait le tour. La vue y est superbe à la fois sur Petite Terre, mais aussi sur le lagon et Grande Terre. La promenade est facile et se boucle en une heure.

Notre petit groupe au départ.

Laura à Mayotte

A Mayotte on est jamais trop prudent. Mais encore faut-il savoir s'en servir !!!

Laura à Mayotte

Le sentier de crête et la vue sur le lagon.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Du belvédère on a une vue plongeante sur la plage de Moya. Cette plage est formée de deux jolies anses arrondies dont l'une n'est ouverte au grand large que sur quelques dizaines de mètres. Ces plages sont réputées pour l'observation des tortues marines qui viennent pondre à la nuit tombée. La partie sud de la plage est bordée d'une mangrove.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La vue sur Grande Terre.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Cette petite rando nous a mis en appétit et nous terminons donc par un bon restaurant "Le Faré " situé sur la plage avec une vue extraordinaire sur le lagon. Heureusement que j'avais réservé, c'était complet !

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La vue du restaurant. C'est juste pour ça qu'on aime Mayotte !

Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à Mayotte

Pour terminer cette journée retour sur Grande Terre en empruntant la barge.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Avec les Naturalistes de Mayotte, Laura a aussi fait la rando du Bénara qui est le plus haut sommet de Mayotte : 760 m.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Le groupe des Naturalistes.

Laura à Mayotte

Une visite au marché paysan de Coconi qui a lieu chaque premier samedi du mois. Beaucoup de monde pour ce samedi de rentrée. En particulier tous les nouveaux mzungus qui arrivent sur Mayotte.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Laura découvre les produits locaux.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Quelques photos en vrac pour terminer.

Le plus gros baobab de l'île à Musical Plage

Le plus gros baobab de l'île à Musical Plage

Les makis sur la varangue

Les makis sur la varangue

Les tortues de N'Gouja
Les tortues de N'Gouja

Les tortues de N'Gouja

Lorsque le coefficient de marée est très bas, on peut se rendre à pied jusqu'à l'îlot de M'Bouini et nager tout autout de l'îlot pour découvrir des patates de coraux. L'eau y est très claire.

L'îlot de M'BouiniL'îlot de M'Bouini
L'îlot de M'BouiniL'îlot de M'Bouini
L'îlot de M'BouiniL'îlot de M'Bouini

L'îlot de M'Bouini

C'est déjà la veille du départ et nous terminons la découverte de l'île par une petite balade de deux heures à Miréréni, proche de chez nous.

Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
le jaque qui produit le plus gros fruit au monde, jusqu'à 50 kg

le jaque qui produit le plus gros fruit au monde, jusqu'à 50 kg

le zébu et une magnifique araignée à toile d'orle zébu et une magnifique araignée à toile d'or

le zébu et une magnifique araignée à toile d'or

le village de Mirérénile village de Miréréni
le village de Mirérénile village de Miréréni

le village de Miréréni

une femme qui pile du riz à l'aide de son mortier

une femme qui pile du riz à l'aide de son mortier

un dernier clin d'oeil au Choungui

un dernier clin d'oeil au Choungui

Et voilà les vacances de Laura sont terminées et c'est déjà l'heure du retour en métropole.

Laura à Mayotte

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
photo l'info Kwezi

photo l'info Kwezi

Taxi ou auto-école ? A Mayotte rien d'impossible et on ne s'étonne plus de rien. Chacun se débrouille comme il peut.

Mais au vu de la conduite de certains mahorais je ne me sentirais pas entièrement rassurée de prendre ce genre de taxi.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Cette année  ce sont Isabelle et Nicolas qui bouclent leurs valises pour une nouvelle destination.

Après trois années passées à  Mayotte à  enseigner l'éducation  physique aux petits collégiens mahorais pour Nicolas  et à diriger un collège pour Isabelle, nos jeunes mariés s'envolent pour la Martinique. 

 

Juin et encore un départ !

La base nautique d'Hagnoundrou où  s'est déroulée  la petite fête. 

Juin et encore un départ !

Après une partie de pétanque  bien disputée et un repas bien arrosé,  la soirée s'est terminée  en musique évidemment.

Juin et encore un départ !

Bon vent à tous les deux et donnez nous de vos nouvelles.

Bises 😓

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
Les fruits et légumes dans le sud. La cata  !!!

Le rayon fruits et légumes  à Bandrele.

Les fruits et légumes dans le sud. La cata  !!!

Le rayon fruits et légumes à Malamani.

Du songe encore du songe et rien que du songe !!!!

Bref, un peu marre des racines.

Les fruits et légumes dans le sud. La cata  !!!

On a envie de ça !!!!!!

Vivement jeudi !!!!!!

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Pour vous donner une idée de l'endroit où nous vivons depuis bientôt 3 ans et pour les futurs expats qui cherchent un endroit où poser leurs valises en arrivant à Mayotte, voici quelques photos de notre lotissement," Rampe Cannelle" familièrement appelé  " La Rampe " .

Pourquoi la Rampe? Il suffit d'y monter à pied pour le comprendre.

Le lotissement fait partie du parc immobiler de la SIM (société immobilière de Mayotte), créée en 1977.

Il serait l'un des plus anciens construit pour les fonctionnaires et en particulier les enseignants. Le collège de Tsimkoura date de 1983 mais je n'ai pas retrouvé la date de construction du lotissement.

 

Rampe Cannelle

Le bas de la Rampe c'est le début de la montée.

Rampe Cannelle

L'énorme manguier juste après la première côte. Les enfants s'y retrouvent très souvent pour s'amuser et les makis pour dévorer les mangues.

Rampe CannelleRampe Cannelle

Le baobab en haut de la Rampe, lieu de rendez-vous des différentes manifestations entre locataires.

 

 

 

Le lotissement compte 54 maisons individuelles du T2 au T5. Chacune a son petit jardin. La végétation y est très luxuriante, les jardiniers ne sont jamais au chômage à Mayotte.

Les maisons sont très colorées c'est ce qui fait le charme du lotissement.

Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
toiture en bardeaux

toiture en bardeaux

Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
toiture en bardeaux

toiture en bardeaux

Rampe Cannelle

Dans les années 80, la SIM utilise la brique de terre compressée pour la construction de ses maisons. La brique de terre a de nombreux avantages tant au niveau technique qu'économique.

Dix-sept  briqueteries furent ainsi créées à Mayotte il n'en reste plus qu'une. Aujourd'hui on utilise le parpaing et le béton.

A l'origine les toitures étaient en bardeaux mais au fil du temps tout a été remplacé par de la tôle.

 

 

 

 

Certaines maisons ont une vue sur le lagon.

Rampe Cannelle

D'autres sur le Choungui !

Rampe Cannelle

Chaque jardin possède au moins un cocotier et quelques bananiers. Sans compter les fruits de la passion, les ananas, les pommes cannelle etc

un cocotier

un cocotier

un régime de bananes

un régime de bananes

les fruits de la passion

les fruits de la passion

Pour ce qui est des clôtures chacun y va de sa touche personnelle. A Mayotte le cahier des charges en ce qui concerne la copropriété n'est pas très contraignant,  chacun  fait un peu ce qu'il veut. On trouve donc du béton, du parpaing, du grillage et plus écologique des palmes de cocotier tressées.

Attention aux caniveaux  surtout la nuit. Ils sont très profonds et l'éclairage public est plutôt  minimaliste sur l'île 

Rampe Cannelle

L'état  de la route.  Mais à  Mayotte  cela n'a rien d'extraordinaire !

Rampe Cannelle

Et pour terminer quelques photos de la végétation. 

Rampe Cannelle

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
Bonne Année 2017

Nous vous souhaitons à tous, de Thaïlande, une Bonne et Heureuse Année 2017.

Un grand merci à vous qui lisez ce blog et y laissez des commentaires.

Marie Christine et Christian

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Suite à notre cambriolage, survenu après le vol du scooter il y a 6 mois, Cricri a pris les choses en main. On est jamais si bien servi que par soi-même. Car si nous devons attendre une réaction de la SIM (société immobilière de Mayotte) qui nous loue la maison , nous risquons d'attendre longtemps. La SIM est très réactive pour encaisser les loyers et envoyer des lettres de relance par contre pour sécuriser ses logements c'est une autre histoire !!!

Sa tactique : laisser pourrir la situation, attendre que les Mzungus se lassent. Et oui, ce sont en grande majorité les Mzungus qui louent à la SIM. C'est pour cette raison que les logements sont si souvent visités.

Les murs des maisons sont en briques de terre.

Les barreaux aux fenêtre ne sont pas aux normes et peuvent s'enlever facilement.

Il n'y a pas de serrure 3 points sur toutes les portes donc les assurances ne remboursent pas.

Pour obtenir une date en vue de réparations  il faut attendre des mois, parfois même des années !

L'insécurité à Mayotte

La varangue avant .

L'insécurité à Mayotte

Attention, là Cricri ne rigole plus du tout !

On passe à l'étape supérieure !

Le barbelé à lames anti-intrusion

        - dissuasif aux tentavives d'intrusion

        - défensif par leurs lames et leur résistance

        - retardateur ( j'ai le temps d'aller chercher le shombo )

        - simple et rapide à installer (surtout pour Cricri )

        - durable et économique (on est pas chez nous !)

 

Bref, que des avantages. Vous le trouverez chez n'importe quel indien qui se respecte. Mais attention, rupture de stock à Mayotte pour le moment. On se demande bien pourquoi !!!

L'insécurité à Mayotte
L'insécurité à Mayotte
L'insécurité à Mayotte
L'insécurité à Mayotte

La varangue après. Avis aux amateurs, ça coupe comme du rasoir !

 

Mayotte devient peu à peu  comme l'Afrique du Sud : les voleurs sont dehors et les gens honnêtes se terrent chez eux.

Nous avons demandé à la SIM de poser une double  porte avec barreaux : le technicien est passé ( j'ai harcelé la SIM, je me suis déplacée plusieurs fois, j'ai bravé les bouénis du service technique  et j'ai téléphoné partout ), nous attendons la réponse. Nous avons fait faire des devis, il y en a tout de même pour 800 euros !

Affaire à suivre !

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
Fête de la Science

La fête de la Science 2016 s'est déroulée le 1er et le 2 décembre au collège de Chiconi et le samedi 3 sur la place Sicotram face au front de mer, toujours à Chiconi.

Organisée par le ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche,  cette année a lieu la 25 e édition de la Fête de la science.

Fête de la Science
Fête de la Science

Quelques photos des différents projets scientifiques et animations proposés par des écoles , collèges, IFM (institut de formation des maîtres ) et lycées de toute l'île.

Fête de la Science

Le point d'accueil avec le plan du collège, les numéros des salles, l'intitulé du stand et le nom de l'établissement qui présente le projet scientifique et l'animation.

Une belle organisation.

Fête de la Science
Astucieux ! Les petits adorent !Astucieux ! Les petits adorent !
Astucieux ! Les petits adorent !Astucieux ! Les petits adorent !

Astucieux ! Les petits adorent !

Les  grands aussi !Les  grands aussi !Les  grands aussi !

Les grands aussi !

Fête de la Science
Fête de la ScienceFête de la Science
Comment fabriquer un insecticide bio avec du piment et un peu de produit vaisselle !

Comment fabriquer un insecticide bio avec du piment et un peu de produit vaisselle !

Fête de la Science
Fête de la ScienceFête de la Science
Drôles de sous-marins !
Drôles de sous-marins !

Drôles de sous-marins !

Fête de la Science
Fête de la Science
Fête de la Science
Un peu d'électricité avec les jeux questions/réponses sur les planètes, le système solaire et autres ...
Un peu d'électricité avec les jeux questions/réponses sur les planètes, le système solaire et autres ...

Un peu d'électricité avec les jeux questions/réponses sur les planètes, le système solaire et autres ...

Comment faire remonter la voiture en assemblant les engrenages ?
Comment faire remonter la voiture en assemblant les engrenages ?
Comment faire remonter la voiture en assemblant les engrenages ?

Comment faire remonter la voiture en assemblant les engrenages ?

Même chose pour faire tourner la voiture sur son axe.Même chose pour faire tourner la voiture sur son axe.

Même chose pour faire tourner la voiture sur son axe.

Les aimants.Les aimants.
Les aimants.Les aimants.

Les aimants.

ça flotte, ça flotte pas !!! pourquoi ?ça flotte, ça flotte pas !!! pourquoi ?

ça flotte, ça flotte pas !!! pourquoi ?

Les fruits émettent de la lumière ! Je n'ai pas vu l'expérience pour cause de pause déjeuner.

Les fruits émettent de la lumière ! Je n'ai pas vu l'expérience pour cause de pause déjeuner.

Plus sérieux. l'éclipse solaire en maquette.

Plus sérieux. l'éclipse solaire en maquette.

Comment se protéger des moustiques. Même si le paludisme est éradiqué à Mayotte, il faut rester prudent.Comment se protéger des moustiques. Même si le paludisme est éradiqué à Mayotte, il faut rester prudent.
Comment se protéger des moustiques. Même si le paludisme est éradiqué à Mayotte, il faut rester prudent.Comment se protéger des moustiques. Même si le paludisme est éradiqué à Mayotte, il faut rester prudent.

Comment se protéger des moustiques. Même si le paludisme est éradiqué à Mayotte, il faut rester prudent.

Les risques sismiques à Mayotte.Les risques sismiques à Mayotte.

Les risques sismiques à Mayotte.

Le matériel pédagogique présenté aux enseignants.

Le matériel pédagogique présenté aux enseignants.

Pour terminer, quelques photos de la petite pièce de théâtre donnée par des élèves de 5ième  du collège de Sada.

Je vous en parle parce que c'est moi qui ai cousu les costumes des astronautes.

Ils étaient superbes !!!

Ils ont donné 6 représentations en français et en shimaoré et le public a apprécié.

Fête de la ScienceFête de la Science
Fête de la ScienceFête de la Science

La radio locale était là pour les représentations aisi que les différentes personnalités  du village et de l'Education Nationale.

Fête de la Science
Fête de la Science

Et à Mayotte tout se termine toujours par des danses et des chants traditionnels.

Fête de la Science
Fête de la Science
Fête de la Science

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Il y a une dizaine de jours nous avons rendu visite à Marcel. Vous ne le connaissez peut-être pas, mais Marcel Séjour est certainement l'artiste peintre le plus connu des Commores. Il est l'auteur d'un grand nombre d'oeuvres dont le thème principal est Mayotte.

Marcel a 68 ans, il est né à Angers. Après ses études de commerce il part en 1972  pour l' Australie ou il exerce diverses activités. Puis il fait un séjour de 18 mois en Afrique et c'est à ce moment qu'il est fasciné par le corps dénudé des hommes et des femmes et de leur peau noire. De retour en Australie en 1980 il découvrira la peinture et le dessin.

En 1991 il passe le concours qui lui permettra d'enseigner l'anglais et lors de son affectation à Mayotte il se consacrera définitivement à la peinture.

 

Marcel nous accueille dans son atelier, torse nu, un peu bougon. Il faut dire qu'il n'avait pas terminé sa sieste ! Nous sommes arrivés trop tôt.

Visite chez Marcel Séjour

La petite ruelle ( qu'il faut encore trouver) qui donne accès à l'atelier de peinture de Marcel, à Cavani, proche de Mamoudzou.

Visite chez Marcel SéjourVisite chez Marcel Séjour
Visite chez Marcel Séjour

L'atelier du peintre tout en tôle. Marcel y travaille mais y vit aussi.Tout un bric à brac de tubes, de pinceaux, d'ustensiles côtoient des livres, des revues et des journaux.

Visite chez Marcel SéjourVisite chez Marcel Séjour
Visite chez Marcel SéjourVisite chez Marcel Séjour

Quelques unes de ses oeuvres en cours de réalisation. La vie mahoraise est omniprésente. Les toiles sont de toutes les tailles. Des portraits, des scènes de la vie mahoraise, des natures mortes, des animaux ...

Sa peinture est uniquement figurative. Il utilise le fusain et la peinture à l'huile.

Visite chez Marcel SéjourVisite chez Marcel Séjour
Visite chez Marcel SéjourVisite chez Marcel Séjour
Visite chez Marcel SéjourVisite chez Marcel Séjour
Visite chez Marcel SéjourVisite chez Marcel Séjour

Marcel peint énormément des scènes de la vie quotidienne à Mayotte. Ces scènes en noir et blanc sont émaillées de quelques touches de couleur  et c'est ce qui nous a plu la première fois que nous avons vu ses tableaux.

 

Visite chez Marcel Séjour
Visite chez Marcel Séjour

Marcel ne peint uniquement que sur commande. Nous avons donc décidé de lui commander une toile. Il suffit de déterminer la taille, le sujet et de se mettre d'accord sur le prix.

Ill peint entre 30 et 50 tableaux par an. Mais il s'occupe aussi beaucoup des enfants de son quartier et donne des cours de peinture.

Autoportrait

Autoportrait

Quelques unes de ses oeuvres sont exposées au centre commercial de Jumbo, ainsi qu'à la mairie de Mamoudzou et à différents endroits de l'île. Marcel veut faire partager sa passion de la peinture et de Mayotte à tous les les mahorais.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
Le Ministère de l’intérieur a rendu public hier un rapport sur la délinquance outre-mer en 2015.

Le Ministère de l’intérieur a rendu public hier un rapport sur la délinquance outre-mer en 2015.

Les infractions violentes et les cambriolages sont beaucoup plus fréquents à Mayotte, qu'en métropole de même que dans la majorité des Outre-mer.

On le savait mais aujourd'hui on en est certain. Nous nous sommes fait cambrioler ce matin à 11h. J'étais sur la varangue devant mon ordi, bien concentrée, Christian s'est absenté 1 mn chercher une papaye chez le voisin  quand un jeune est rentré dans le séjour. Je l'ai regardé, il m'a regardé, s'est approché de la TV et il a pris mon portable. Là, j'ai hurlé "au voleur ", les voisins l'ont coursé mais en vain.

C'est un mahorais et non un clandestin (notre jeune voisin lui-même mahorais en est certain ) 16/17 ans, 1,70 m, coupe au bol, tee-shirt bleu ciel.

Après le scooter, le téléphone, jamais 2 sans 3 !!!

J'avoue que là, on a un peu la haine. Si j'avais été certaine qu'il soit seul, je l'aurai coursé, mais j'ai eu peur pour l'ordinateur et j'ai préféré ne pas quitter la maison. Il avait à portée de main la tablette, mon mini ordinateur et la Kindle !

Une autre journée à Mayotte comme on aimerait s'en passer.

Les gendarmes ont enregistré notre plainte, une de plus à Mayotte.

Quant à Michelle et Patrick ils nous ont offert l'apéro. On se console comme on peut.

Demain sera un autre jour !

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>