Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allier à Mayotte

Allier à Mayotte

Vie quotidienne d'expatriés à Mayotte pour la famille et les amis.

Publié le par M Christine
Publié dans : #Actualités Mayotte.

Je reviens sur le blog après plus d'un mois d'absence en raison des vacances, 15 jours aux Seychelles et d'un virus que j'ai rapporté dans mes valises et qui m'a cloué au lit pendant plus de 10 jours. Bon ça va mieux, je reprends du poil de la bête !

Une petite rétrospective sur le problème de l'eau. Les choses ont évolué.

Après une saison des pluies tardive et limitée la réserve d'eau de Combani est maintenant à 85% et pour autant les tours d'eau ont continué.

Un collectif s'est donc monté et a commencé à faire bouger les choses.

Des actions ont été menées pour empêcher les techniciens de la SMAE de venir fermer les vannes d'eau dans les villages du sud.

 

Retenues collinaires : après les pluies du week-end, Combani à 85% et Dzoumogné 36%

 

Pour un 1er avril, le ciel nous a livré une de ses dernières farces, et bonne cette fois : les averses tombées dans la nuit de samedi à dimanche ont permis de reconstituer un peu plus nos maigres réserves d’eau.

De vendredi après-midi à ce lundi matin, il est tombé 98mm à Coconi, tout bon pour la retenue collinaire de Combani, 53 mm sur Mtsamboro, pareil pour la RC de Dzoumogné, 56 mm à Mamoudzou, 41 mm à Dembéni, 37 mm à Vahibé, et 17 mm à Pamandzi.

Voilà qui va conforter un peu plus le Collectif des Assoiffés du Sud qui a effectué ce lundi matin un blocage symbolique de la mairie de Boueni, commune du président du syndicat des eaux et dont le maire est un des cadres : « Nous avons empêché la SMAE de pratiquer les coupures d’eau à Boueni et Moinatridri », explique Balahache OUsseni, un des leaders.

Aprés les dernières pluies, la retenue de Combani est désormais pleine à 85% et Dzoumogne, 36%.

A.P-L.

Le JOurnal de Mayotte

La population de Tsimkoura s’insurge contre les tours d’eau et empêche la coupure des vannes

 

17793200_1256939804413507_467816769_n

 

12h57: Ce matin peu de temps avant la coupure habituelle de l’eau, une partie de la population de Tsimkoura a empêché la fermeture des vannes. Ainsi, aujourd’hui Tsimkoura bénéficie tout de même d’une distribution d’eau. Les vannes alimentent l’ensemble du village et notamment le quartier SIM. Selon une habitante du quartier SIM, les agents de la SMAE se seraient montrés « plus que compréhensifs » avec les habitants ayant décidé d’intervenir contre la coupure d’eau. Elle affirme également que l’action sera reconduite jeudi car il est « inadmissible que seul le sud subisse les coupures »

info Kwezi

Le dimanche précédent la coupure d'eau, à l'appel de Jean pierre et  en accord avec le collectif des Assoiffés du Sud, une vingtaine de personnes de la Rampe se sont réunies pour préparer une action : empêcher la fermeture des vannes.

La crise de l'eau. La goutte de trop !

Une chaine et un cadenas, le tour est joué.

La crise de l'eau. La goutte de trop !La crise de l'eau. La goutte de trop !
La crise de l'eau. La goutte de trop !

Le mardi dès 7h30 un groupe de personnes attendait le technicien qui devant le comité d'accueil n'a pas insisté.

Depuis nous avons de l'eau !!! Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Suite à ces interventions dans les différents villages du sud il a été décidé au niveau de la préfecture d'arrêter les tours d'eau.

La crise de l'eau. La goutte de trop !
La crise de l'eau. La goutte de trop !

Le Collectif des Assoiffés du Sud appelle à la mobilisation ce samedi

 

Capture d’écran 2017-04-03 à 16.30.20

16h24: Le Collectif des Assoiffés du Sud appelle « toute la population » à une « grande manifestation » sur la problématique de l’eau au carrefou NGWEZI (carrefour M’tsamoudou) ce samedi à partir de 6h du matin. Il invite également les populations soumises aux tours d’eau à apporter leurs factures d’eau.

info Kwezi

Ce matin la manifestation organisée par les Assoiffés du Sud s'est déroulée au Col de Chirongui sous l'oeil vigilant des gendarmes. Des mahorais et quelques mzungus ont répondu présent.

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase : depuis bientôt 4 mois le sud vit au rythme des coupures d'eau alors que le nord continue à vivre comme si de rien n'était et depuis quelques jours, les factures d'eau commencent à arriver.

La SMAE est dans l'obligation de fournir une eau potable ce qui n'est pas le cas et de plus nous devons acheter de l'eau en bouteille. Trop c'est trop !

Le collectif invite  la population à ne pas payer ses factures, nous avons donc suspendu nos prélèvements automatiques.

 

La crise de l'eau. La goutte de trop !
La crise de l'eau. La goutte de trop !
La crise de l'eau. La goutte de trop !
La crise de l'eau. La goutte de trop !
La crise de l'eau. La goutte de trop !
La crise de l'eau. La goutte de trop !

Les tours d'eau sont suspendus pour 3 semaines mais le mois de mai est plus incertain.Par contre du 27 mai au 27 juin c'est-à-dire pendant le Ramadan l'eau devrait être rétablie dans tout le sud .

 

Selon le député Ibrahim Aboubacar «  l’objectif final est une absence totale de tours d’eau au nord comme au sud, et, si cela devait de reproduire, nous demandons une solidarité territoriale, en isolant les structures identifiées comme les hôpitaux, la prison, comme cela se fait actuellement dans le sud. » Les raisons de l’absence de coupure dans le nord n’ont pas été données, malgré la demande des élus.

Mais je pense que sur ce dernier  point chacun a sa petite idée.

 

Commenter cet article

dagniaux 08/04/2017 19:43

Eh bien, vous ne vous ennuyez pas!!! Mais étrangement aucun mot à propos de ces problèmes sur les ondes, à croire que Mayotte est transparente.... Faut dire que la Guyanne fait parler d'elle...

Schmit 08/04/2017 19:48

On a l'habitude. On s'occupe comme on peut. C'est vrai qu'en Guyane ils ont un peu les mêmes problèmes qu'à mayotte. On espère ne pas en arriver là, mais à Mayotte tout est possible.