Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Allier à Mayotte

Allier à Mayotte

Vie quotidienne d'expatriés à Mayotte pour la famille et les amis.

Publié le par M Christine
Publié dans : #culture traditions et patrimoine.

Dans la culture mahoraise un garçon ne doit pas vivre près de ses soeurs. Alors que la fille reste à la maison jusqu'à son mariage, le garçon entre 13 et 15 ans s'en va vivre à la limite du village.

Avec l'aide de ses amis et de ses parents il construit sa case d'une pièce en torchis (terre argileuse mélangée à de la paille de riz ou à des fanes de bananiers) sur une armature de bois et de bambou. Le garçon y vit seul mais il ne fait qu'y dormir , il continue de prendre ses repas à la maison. Il y reçoit ses amis , il y passera son adolescence dans une relative autonomie jusqu'au jour de son mariage ou il ira s'installer chez son épouse.

Le banga est une preuve de maturité et fait de l'adolescent un homme. Certains décorent leur banga avec beaucoup d'imagination.

Cette coutume a tendance à disparaitre.

 

 

 

Le Banga

Samedi dernier nous nous sommes rendus à une journée gastronomique proposée par Jacuse qui veut faire découvrir et préserver la culture mahoraise par l'intermédiaire de ses bangas.

Le Banga

Dans son village il a construit six bangas traditionnels avec le projet d'y accueillir les touristes et les centres de loisirs afin qu'ils puissent y passer

une ou plusieurs nuits dans la tradition mahoraise.

Le Banga

L'intérieur du banga qui reste assez spartiate.

Le Banga

La décoration intérieure.

 

 

Quelques photos des bangas au pied du mont Choungui.

 

Le Banga
Le Banga
Le Banga
Le Banga
Le Banga

Christian en grande conversation avec Jacuse (toujours à la recherche de docs et d'infos pour ses élèves )

Le projet de Jacuse est en cours de finalisation , si vous souhaitez  l'aider allez sur le lien :

http://www.kisskissbankbank.com/les-bangas-mahorais

Le village de Tsimkoura ou sont situés les bangas avec vue sur le Choungui et le lagon.

Le BangaLe Banga
Le BangaLe Banga
Le BangaLe Banga
Le BangaLe Banga

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Un peu de pub pour notre amie Danielle qui exposera ses poteries à Coconi , le samedi 23 mai de 10h à 18h.

Venez nombreux !

Expo "Terre-Passion " à Coconi

Affiche

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
L'ubuesque de l'opérateur ORANGE

Engagez-vous, engagez-vous disait-il (avec l'opérateur Orange), si vous souhaitez accéder à un monde de haute technologie, pour la modique somme forfaitaire de 62,40 euros par mois.

Eh oui, en panne de téléphone fixe depuis plus de 2 mois sans aucune solution technique pour l'instant. Nous attendons toujours ...

Le comique de la situation réside dans la nature de la panne : notre correspondant nous entend mais nous ne l'entendons pas. Quel monologue !

Nous sommes quelques dizaines, voir plus, concernés par cette panne dans le sud de Mayotte.

A quand le retour du télégraphe de Chappe ? (bien qu'un peu éloigné de tout terre émergée).

Toute suggestion sera la bienvenue, attendons vos idées ...

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Madagascar Nosy Be

Visite de l'ancienne savonnerie à proximité du parc de Lokobé ou du moins ce qu'il en reste. 

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)

Ancienne machine à vapeur.

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)

 

L'ancienne maison coloniale abandonnée depuis très longtemps actuellement en cours de restauration avec vue sur la mer !!!

Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)

 

 

Nous avons aussi visité la Maison  Familiale Rurale de Nozy Be qui est un centre professionnel agricole prévu pour accueillir 40 élèves, sur 2 ans en alternance. Les études sont payantes à raison de 10000 ariarys/mois ce qui représente 3 euros/mois pour l'hébergemrnt et la nourriture. Mais le centre ne fait pas le plein d'élèves car les métiers de l'agriculture ne semblent plus attirer les jeunes. Ce qui pour le directeur est une erreur car Madagascar a besoin de jeunes qui s'orientent vers les métiers de l'agriculture, Madagascar a besoin de main d'oeuvre notamment pour la culture du riz. 

Le pays en est en est réduit à importer en 2014, 100 000 tonnes de riz alors que jusque là il était exportateur. L'augmentation de la population n'explique pas tout.

Les locaux et le directeur de l'école.
Les locaux et le directeur de l'école.
Les locaux et le directeur de l'école.

Les locaux et le directeur de l'école.

 

Les salles de classe, la bibliothèque, le dortoir, le réfectoire et la cuisine !!!

Cela permet de relativiser !Cela permet de relativiser !
Cela permet de relativiser !Cela permet de relativiser !
Cela permet de relativiser !Cela permet de relativiser !

Cela permet de relativiser !

 

 

Le puits et les cultures. Il y avait aussi des volailles, des lapins etc... mais suite à des vols répétitifs l'élevage a du être abandonné. Les malgaches sont très pauvres, donc tout ce qui est comestible est convoité.

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)

 

 

Puis nous avons fait une visite à Lémurialand, parc zoologique et botanique sur la faune et la flore de Madagascar.

 

Les lémuriens, certains sont en liberté dans le parc et d'autres en cage.

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)

 

 

Je vous présente Napoléon , Joséphine et Bonaparte, trois tortues géantes : ce sont les plus grosses tortues terrestres, elles peuvent atteindre 1,2 m pour 300 kg et leur longévité peut aller jusqu'à  200 ans.

Elles sont originaire des Seychelles

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)

 

 

Sans oublier les crocodiles du Nil.

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)

 

Les caméléons.

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)

 

Quelques photos de la distillerie SPPM fondée en 1889 par les Pères missionnaires où l'on fait la plus grosse production mondiale d'huile essentielle d'Ylang Ylang avec des alambics modernes.

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)

 

 

Et pour terminer ce voyage à Nozy Be, quelques photos d'Hell-Ville, chef-lieu de Nozy Be.

Hell-Ville doit son nom à l'amiral Hell, ancien gouverneur de l'île de La Réunion, qui signa un traité de protectorat en 1840 avec la reine Sakalava Tsiomeko, alors sérieusement menacée par l'expansion de la monarchie merina et réfugiée à Nozy Be. La France conservera sa suprématie sur Nozy Be jusqu'en 1957.

Hell-Ville n'est pas vraiment belle mais très animée.

Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)

 

 

 

 

Le port d'Hell-Ville.

Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)
Madagascar : Nozy Be (fin)Madagascar : Nozy Be (fin)

Voila l'essentiel de ce que nous avons vu à Nozy Be.

A bientôt pour de prochaines découvertes dans l'océan Indien.

Pour le moment retour à Mayotte.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Madagascar Nosy Be

Le moment le plus fort de cette semaine est sans conteste la journée que nous avons passée au village de Bemanondro Be. C'est par l'intermédiaire de Félicité qui a aidé les Naturalistes à organiser ce voyage que nous avons pu passer quelques heures au contact des malgaches. Félicité a vécu dans ce village et une partie de sa famille y vit encore.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

L'entrée du village fleurie en notre honneur.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

L'abri construit spécialement pour nous accueillir et nous permettre de déjeuner à table.

Dans les villages, les malgaches mangent le plus souvent à même le sol sur des nattes.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

Pour nous rafraîchir, les femmes ont préparé une grande bassine d'eau citronnée et les enfants nous ont présenté une serviette pour nous essuyer les mains.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

Puis elles nous ont offert un collier de fleurs confectionné par leurs soins.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

Le repas en compagnie du chef de village.

Félicité a du se démener pour trouver une table, des chaises et de la vaisselle car dans le village il n'y a rien de tout cela.

Nous lui avons demandé. " Pourquoi ne pas nous avoir fait manger sur des nattes comme vous le faites ? - Cela aurait mis ma maman mal à l'aise. On n'accueille pas les vazahas (étrangers) de cette manière. "

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

Les femmes du village

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

La cuisine très rudimentaire à même le sol et tout est cuit au feu de bois.

Il n'y a pas d'électricité et uniquement un point d'eau collectif.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

Les enfants qui adorent se faire photographier et surtout qu'on leur montre la photo sur l'appareil. Ils n'en n'ont pas souvent l'occasion.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

Les cases du village.

Madagascar : Nozy Be (suite)Madagascar : Nozy Be (suite)

Le dispensaire du village. Il y a un infirmier qui y travaille et un médecin qui assure une permanence.

L'affiche pour informer les femmes et leur expliquer à quel moment il y a urgence à consulter.

Les femmes malgaches ont encore beaucoup d'enfants.

Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)
Madagascar : Nozy Be (suite)

La fin de cette journée avec Félicité et son magnifique sourire qui nous a accompagné durant toute cette semaine.

Les malgaches sont un peuple tout à fait charmant. Ils se plaignent peu et pourtant il y a beaucoup de pauvreté. Des initiatives sont menées pour essayer d'y remédier mais l'Etat est tellement corrompu que rien n'avance, tout est difficile.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Madagascar Nosy Be

Nous avons poursuivi la découverte de l'île par une visite de Nosy Tanikely, toute petite île au sud de Nosy Be.

Tanikely est une aire protégée depuis 2008 qui est devenue un Parc National Marin en 2010.

L'île accueille un écosystème très riche avec différentes espèces de poissons et de coraux. Idéal pour la plongée avec masque et tuba.

Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)

 

 

Le phare au sommet de l'île permet une vue panoramique à 360° sur toute la région.

Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)

 

Les habitants de l'île.

Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)

 

Le repas sur l'île. L'art de dresser la table en partant de presque rien !!! Et comme d'habitude à Mada, nous avons super bien mangé !!!

Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)

 

 

Quelques uns des bateaux aperçus sur le retour : catamaran, pirogue, boutre.

 

 

Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)

 

 

Une petite halte à Ambatoloaka ( prononcer Ambatoulouk ) qui est le " village balnéaire " de l'île à 10 km à l'ouest d'Hell ville, situé au bord d'une longue plage, pas très propre et le soir l'ambiance est plutôt glauque puisqu'il y sévit un tourisme sexuel au vu de tous !!! C'est le rendez vous des vieux vazaha ( étranger ) célibataires qui viennent tromper leur solitude. Pitoyable !

Plage d'Ambatoloaka.
Plage d'Ambatoloaka.
Plage d'Ambatoloaka.
Plage d'Ambatoloaka.
Plage d'Ambatoloaka.
Plage d'Ambatoloaka.

Plage d'Ambatoloaka.

 

 

Le village d'Ambatoloaka avec ses paillotes, ses gargotes, ses hôtels et ses bungalows.

Village d'Ambatoloaka.
Village d'Ambatoloaka.
Village d'Ambatoloaka.

Village d'Ambatoloaka.

 

 

L'artisanat local.

Les nappes brodées au point Richelieu.
Les nappes brodées au point Richelieu.

Les nappes brodées au point Richelieu.

 

 

Coucher de soleil sur la plage d'Ambatoloaka.

Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)

 

 

 

 

Quelques unes des fleurs de Madagascar que l'on retrouve d'ailleurs à Mayotte. et à La Réunion.

Je vous laisse le soin de retrouver leur nom, je pense que vous en connaissez certains!!!

Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)
Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)Vacances à Madagascar : Nosy Be (suite)

 

 

Bonne lecture et rêvez bien !

La suite rapidement.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Madagascar Nosy Be

Je n'ai pas donné beaucoup de nouvelles ces dernières semaines mais là nous rentrons de Madagascar où nous avons passé une semaine de vacances, donc beaucoup de choses à vous raconter.

Avec les Naturalistes de Mayotte, nous avons fait un voyage organisé et c'est une première pour nous. Dans l'ensemble tout s'est bien passé, un peu speed tout de même mais Cricri a survécu à l'épreuve !!!

Nous avons passé une semaine à Nosy Be située au nord ouest de Madagascar.

Accompagnée par un chapelet d'îlôts, Nosy Be la Grande Ile se trouve dans la baie d'Ampasindava à seulement quelques kilomètres des côtes malgaches. C'est une destination touristique phare, très prisée pour ses plages de sable blanc et ses îles paradisiaques. Avec 335 jours d'ensoleillement et des pluies uniquement nocturnes.

Vacances à Madagascar : Nosy Be

Nous avons atterri à l'aéroport de Fascène, à l'est de l'île et là un mini bus nous attendait  (nous étions 12) pour nous conduire à notre hôtel situé à Ambondrona sur la côte ouest.

Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be

 

Nous avons commencé par la visite de l'Arbre sacré à Mahatsinjo ( sud de l'île ). En 1837 la Reine Sakalava Tsomieko débarque par la baie d'Ampasindava avec 12000 marins, en même temps que les Indous. De ce fait un ficus religiosa (banian monumental originaire d'Inde) est planté en son honneur. Cet arbre fait 5000 m2 d'envergure et aurait 200 ans. Sa particularité est qu'il pousse non pas par les racines mais par les branches qui s'enfoncent dans la terre. Il est d'usage d'y faire un voeu. Il est l'objet de cultes et de coutumes animistes.

Vacances à Madagascar : Nosy Be

Tenue obligatoire pour pénétrer sur ce lieu sacré.

Vacances à Madagascar : Nosy Be

Le lieu de culte avec des têtes de Zébus en offrande.

Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy BeVacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be

Les branches lianes qui s'enracinent dans le sol et se transforment en arbre.

Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be

Petite collation offerte par nos hôtes et la vue sur la mer depuis le faré.

Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy BeVacances à Madagascar : Nosy Be

 

 

 

 

Puis visite du domaine de Florette, véritable concentré de nature tropicale situé au centre de l'île. Arbres aux bois précieux, arbres fruitiers, arbustes et plantes aromatiques et plantes médicinales.

Après nous avoir équipés d'un chapeau de paille et d'un bâton, nous voila partis pour une visite de 3 heures à travers le domaine, accompagnés d'un guide.

Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy BeVacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be

Le ficus étrangleur.

Vacances à Madagascar : Nosy Be

Le corossol

Vacances à Madagascar : Nosy Be

que notre guide nous a fait déguster.

Vacances à Madagascar : Nosy Be

Une chenille.

Vacances à Madagascar : Nosy Be

Un caméléon.

 

 

 

La case d'un ouvrier.

Vacances à Madagascar : Nosy Be

 

Le repas servi au domaine en compagnie de notre guide et du propriétaire du domaine.

Vacances à Madagascar : Nosy BeVacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy BeVacances à Madagascar : Nosy Be

 

 

 

Un petit détour pour apercevoir les vestiges de l'usine sucrière de SIRAMA qui a cessé de fonctionner en 2005.

Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be
Vacances à Madagascar : Nosy Be

C'est tout pour aujourd'hui, bonne soirée.

Voir les commentaires