Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Allier à Mayotte

Allier à Mayotte

Vie quotidienne d'expatriés à Mayotte pour la famille et les amis.

Publié le par M Christine
Publié dans : #Nos randonnées

Dimanche dernier à l'occasion d'une très grande marée, nous avons effectué une sortie sur le lagon avec Mayotte Découverte et quelques amis.

L'une des particularités du lagon de Mayotte est qu’il subit un phénomène de marnage important (la différence entre la marée basse et la marée haute est de 4m).

C’est donc exclusivement lors des grandes marées, quelques jours précis dans l’année, que s’effectuent les randonnées sur la barrière de corail. On peut alors marcher sur les bancs de sable au milieu des coraux qui seront découverts.

Départ du port de Mamoudzou à 8h et il fait déjà très chaud.

Nous sommes 12 sur le bateau en plus du pilote.
Nous sommes 12 sur le bateau en plus du pilote.

Nous sommes 12 sur le bateau en plus du pilote.

 

 

Direction la barrière de corail  et ça secoue sur le zodiac !!!

Randonnée sur la barrière de corailRandonnée sur la barrière de corail

 

 

Arrivée sur la barrière de corail. La marée est presque au plus bas.

Randonnée sur la barrière de corailRandonnée sur la barrière de corail

 

 

 

Quelques photos des coraux  à peine recouverts par la mer.

Randonnée sur la barrière de corail
Randonnée sur la barrière de corailRandonnée sur la barrière de corail

 

 

Les coquillages.

un sept doigts et une porcelaine.un sept doigts et une porcelaine.

un sept doigts et une porcelaine.

Randonnée sur la barrière de corailRandonnée sur la barrière de corail
une étoile de mer.
une étoile de mer.une étoile de mer.

une étoile de mer.

Randonnée sur la barrière de corailRandonnée sur la barrière de corail

 

Quelques poissons.

Randonnée sur la barrière de corail
Randonnée sur la barrière de corail
Randonnée sur la barrière de corail
Randonnée sur la barrière de corail

 

 

 

une murène

Randonnée sur la barrière de corail

 

 

Puis nour repartons sur le lagon pour déjeuner sur une plage , et en chemin rencontre avec les dauphins.

Randonnée sur la barrière de corail
Randonnée sur la barrière de corail

 

 

Avant le repas punch coco sur le bateau.

Randonnée sur la barrière de corail
Randonnée sur la barrière de corail

Une très belle journée sur le lagon .

Bonne semaine !

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Madagascar Diégo

Le 8 mars, à Diégo, j'ai assisté à la journée des femmes. C'est une journée de manifestation pour l'égalité des droits des hommes et des femmes. Une journée pour attirer l'attention sur la situation des femmes, sur la lutte  à laquelle elles font face au quotidien pour le respect de leurs droits.

A Madagascar une femme sur trois est victime de violence, une adolescente sur deux se marie avant l'âge de 18 ans et on laisse peu de place aux femmes dans la prise de décision et aux postes de responsabilité. (La Tribune de Diégo)

 

Quelques photos de cette manifestation. Les associations et les différentes corporations ont défilé devant la tribune des autorités de la ville.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

 

A 40 km au su de Diégo, nous avons fait une randonnée dans le parc de la montagne d'Ambre. Premier parc créé à Madagascar en 1958. La forêt y est dense et les animaux difficiles à apercevoir.

 

La forêt dense et le plus petit caméléon au monde.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

Des caméléons. Dont l'un qui traverse tranquillement la route.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

Des lémuriens.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

 

La cascade d l'Antakarana et la cascade sacrée..

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

Puis un arrêt à Joffreville qui est le village le plus proche du parc. Le maréchal Joffre transforma ce site en garnison et en station climatique pour les colons de Diégo. Joffreville est devenu un village fantôme avec ses maisons coloniales décrépies !

Joffreville avec sa grande avenue. Il n'y a même plus l'électricité .

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

Puis direction les Tsingy Rouges, en 4x4, et heureusement car la piste pour y arriver est très difficile avec des ornières énormes. A éviter en cas de pluie !

Les tsingy sont issus d'une érosion, dont la transformation est due à la pression et à la température de la terre. Sur cette matière argileuse et tendre cela a donné naissance à un ensemble de petites cheminées dans les tons vanille, jaune, ocre, rose et rouge. Magnifique !

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

Quelques photos en vrac prises durant notre séjour.

Un consommateur de khat. Mâcher des feuilles de khat provoque un sentiment d'euphorie et d’excitation. Le khat a aussi le pouvoir d'adoucir la faim et de permettre de continuer à travailler sans manger.

Garder une grande quantité de khat dans la bouche et le mâcher lentement permet au khat de se décomposer avec la salive et de rejoindre le système sanguin.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

 

Treize à la douzaine !!!

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

Je le savais qu'il y en avait (des bretons), il suffit juste de chercher un peu !!!

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

Depuis peu, l'enseignement en français est redevenu obligatoire à partir de la sixième. Ils sont donc excusés !

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

Quelques scènes de la vie malgache.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

L'Hôtel Impérial ou nous avons séjourné.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

Le Grand Hôtel où nous prenions notre petit-déjeuner chaque matin. Nous y avons aussi déjeuné pour profiter de la piscine qui est la seule du centre ville.

Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)
Madagascar : Diégo-Suarez (fin)

 

 

Pour vous réchauffer un peu, l'eau  était bien à 30 degrés.

Elle est pas belle la vie !!!

Prochain article : sortie en bateau sur le lagon.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Madagascar Diégo

Après ces quelques jours passés à Ramena , nous continuons nos vacances à Diego-Suarez.

Troisième port de l'île après Tamatave et Majunga. Diégo est aussi une ancienne garnison française. Son caractère militaire est assez marqué et son passé colonial perdure dans l'architecture des bâtiments du centre ville.

Ce que nous avons adoré : les fameux touc-touc, ces tricycles motorisés qui servent de taxi.

Ils sont très nombreux, bon marché et se déplacent rapidement en slalomant entre les nids de poule. Le moyen de transport idéal pour se déplacer dans la ville.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

L'autre mode de transport très prisé : les fameuses 4L jaunes de Diégo.

Ces 4L déambulent dans la ville en permanence, elles sont jaune car c'est la municipalité qui en a décidé ainsi. Et c'est vrai qu'elles sont magnifiques et faciles à repérer. Elles sont increvables et se faufilent partout, les propriétaires les chouchoutent, elles affichent souvent 300 000 km au compteur; Le plus difficile est de trouver les pièces détachées qui ne sont plus fabriquées par Renault chacun essaie donc d'usiner ses propres pièces sur place.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

Les pousse-pousse qui sont utilisés le plus souvent pour le transport de machandises et de matériaux.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

Une petite visite de la ville avec ses anciennes maisons coloniales délabrées.

La rue Colbert est la rue principale du centre de Diégo, c'est un passage incontournable. Les commerces y sont nombreux : artisanat, tissus ... et beaucoup de restaurants.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

 

L'Alliance franco-malgache, installée dans le bâtiment de l'ancien marché couvert.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

 

Le Faritany, siège de l'administration territoriale.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

Le Bloc administratif qui date de l'époque soviétique. (on s'en doutait un peu !)

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

 

L'Hôtel de la Marine, ancien palace, c'est le plus beau symbole de l'architecture coloniale. C'est actuellement une ruine  envahie par les palmiers. Ne pas y pénétrer c'est très risqué, ça risque de s'écrouler à tout moment !

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

Le belvédère avec la statue du maréchal Joffre.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

Vue sur une partie de la baie et le  port qui accueille tout de même Costa, ce qui est un petit plus pour l'économie locale.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

 

 

Le quartier mlitaire, ancien quartier résidentiel de la marine française qui a été investi par l'armée malgache. Tout est en partie délabré.

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

Le marché de Diégo. haut en couleur, authentique, conclusion de Christian, on continue de manger au restaurant !!!

Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)
Vacances à Madagascar : DiégoSuarez (suite)

Voila pour ce deuxième article, la suite de notre séjour dans peu de temps.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Madagascar Diégo

Pour notre premier voyage à Mada, nous avons choisi  Antsiranana où Diégo-Suarez dans le nord de l'île. A peine 1h d'avion de Mayotte. Nous avons mis plus de temps à rejoindre l'aéroport de Mayotte qu'à nous rendre à Diégo.

Madagascar est aussi appelée "l'Ile Rouge" en référence à la latérite qui colore ses plateaux. Elle s'étire sur 1580 km du nord au sud et 500 km d'est en ouest.

Une carte de l'Océan Indien pour vous situer Mayotte pa rapport à Madagascar. Nous avons donc de quoi occuper nos vacances pour ces années à venir !!!

L'Océan Indien

L'Océan Indien

Durant notre séjour, nous avons passé une semaine à Ramena et une semaine à Diégo Suarez.

Et de là nous avons visité la région du nord.

Nord de l'île

Nord de l'île

Nous avons voyagé avec Ewa, compagnie mahoraise qui a vu le jour en 2013 sur un ATR 72 de 64 places (le seul et unique avion de la compagnie: c'est dire qu'il ne chôme pas ). C'est pas bien gros mais ça vole ! Il y avait même des palets bretons pour le petit déjeuner. Là, ils sont top !!!

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-SuarezVacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Nous avons passé cette première semaine à Ramena, petit village de pêcheurs situé à 20 km de Diégo-Suarez. Nous avons séjourné au 5' Trop Près, tout petit hôtel qui propose des chambres donnant directement sur la plage, avec un restaurant où les pêcheurs viennent apporter leur pêche directement sortie de l'eau. Un régal ! Une adresse à retenir.

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-SuarezVacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Vue depuis notre chambre.

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Pour vous faire une idée de ce que nous avons mangé durant cette semaine.

Des brochettes de crevettes et de calamars.

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Du poisson grillé.

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Du crabe.

Et pour finir le top du top. La langouste !!! Cuite au feu de bois pour commencer puis recouverte d'un plat métal dans lequel on dispose des braises. De cette manière la langouste ne se dessèche pas et reste  très moelleuse, un délice, je me suis régalée !

Je passe sur les desserts comme les bananes caramélisées flambées au rhum (évidemment) et le petit rhum arrangé offert par le patron à la fin de chaque repas.

 

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-SuarezVacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Bon, mais nous n'avons pas fait que manger, quoique après Mayotte il faut bien se rattraper un peu !!!

De Ramena nous avons fait une sortie en bateau sur la mer d'Emeraude, 1h de traversée pour arriver sur une petite île sur laquelle nous avons mangé un repas préparé sur place par les pêcheurs.

Nous étions tout de même 11 sur cette petite embarcation, mais il y a peu d'accidents , parait-il ?

 

Le capitaine à la proue du navire !
Le capitaine à la proue du navire !
Le capitaine à la proue du navire !
Le capitaine à la proue du navire !

Le capitaine à la proue du navire !

Quelques photos de la mer d’Émeraude. Mais le soleil n'était pas au rendez-vous ce jour-là, il est vrai que c'est encore la saison des pluies à Mada. Nous n'avons pas pu apprécier la transparence de cette mer turquoise.

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez

La plage où nous avons déjeuné avec les farés.

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-SuarezVacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Le déjeuner préparé par les pêcheurs : du poisson grillé et du poisson au lait de coco. Délicieux !

Vacances à Madagascar : Diégo-SuarezVacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Et pour terminer avec cette sortie en mer, quelques photos de la plage de Ramena.

Les jeunes qui jouent au football, les barques des pêcheurs, les pirogues à balancier, les épaves de bateau, les gargotes appréciées des habitants de Diégo qui viennent passer le week-end à Ramena et les zébus qui se promènent sur la plage. Christian en grande conversation avec un pêcheur qui répare son embarcation. Le retour des pêcheurs.

( cliquer sur la flèche pour faire défiler les photos )

Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez
Vacances à Madagascar : Diégo-Suarez

Puis nous avons fait la balade des trois baies : la baie de Sakalava, la baie des Dunes et la baie des Pigeons. Elles se situent à la suite les unes des autres. Nous avons démarré la rando par la baie de Sakalava . Nous sommes partis en 4x4 de la plage de Ramena jusqu'à la baie de Sakalava, accompagnés de notre guide, Auguste.

La rando fait environ 11km en grande partie le long de la côte et sur la plage , puis elle se poursuit  dans la brousse pour atteindre le village de Ramena.

Notre petit groupe de randonneurs et Auguste notre guide.
Notre petit groupe de randonneurs et Auguste notre guide.
Notre petit groupe de randonneurs et Auguste notre guide.

Notre petit groupe de randonneurs et Auguste notre guide.

Quelques photos de la rando.
Quelques photos de la rando.
Quelques photos de la rando.

Quelques photos de la rando.

Photos prises du cap Miné
Photos prises du cap Miné
Photos prises du cap Miné

Photos prises du cap Miné

Le phare bien délabré où vit une famille avec ses poules et ses biquettes.
Le phare bien délabré où vit une famille avec ses poules et ses biquettes.

Le phare bien délabré où vit une famille avec ses poules et ses biquettes.

Quelques photos du village de Ramena.

Les ruelles du village
Les ruelles du village

Les ruelles du village

La RN qui mène à Ramena et date de la colonisation française avant 1965
La RN qui mène à Ramena et date de la colonisation française avant 1965

La RN qui mène à Ramena et date de la colonisation française avant 1965

La piste qui mène à notre hôtel bordée d'agaves et de cactus.
La piste qui mène à notre hôtel bordée d'agaves et de cactus.La piste qui mène à notre hôtel bordée d'agaves et de cactus.

La piste qui mène à notre hôtel bordée d'agaves et de cactus.

Les habitations du village.Il n'y a pas d'eau courante et très souvent des coupures d'électricité. Une antenne systême D : une jante de vélo, très efficace selon les Malgaches.e
Les habitations du village.Il n'y a pas d'eau courante et très souvent des coupures d'électricité. Une antenne systême D : une jante de vélo, très efficace selon les Malgaches.e
Les habitations du village.Il n'y a pas d'eau courante et très souvent des coupures d'électricité. Une antenne systême D : une jante de vélo, très efficace selon les Malgaches.e
Les habitations du village.Il n'y a pas d'eau courante et très souvent des coupures d'électricité. Une antenne systême D : une jante de vélo, très efficace selon les Malgaches.e

Les habitations du village.Il n'y a pas d'eau courante et très souvent des coupures d'électricité. Une antenne systême D : une jante de vélo, très efficace selon les Malgaches.e

L'école et le dispensaire.
L'école et le dispensaire.

L'école et le dispensaire.

quelques portraits
quelques portraits
quelques portraits

quelques portraits

De Ramena nous avons fait une rando pour découvrir une grotte : 1 heure de marche à l'aller dans la brousse , idem pour le retour et 3/4 d'heure de visite.

La végétation : cactus, jujube, baobab.
La végétation : cactus, jujube, baobab.
La végétation : cactus, jujube, baobab.
La végétation : cactus, jujube, baobab.

La végétation : cactus, jujube, baobab.

La faune : les zébus, une variété de couleuvre.
La faune : les zébus, une variété de couleuvre.La faune : les zébus, une variété de couleuvre.

La faune : les zébus, une variété de couleuvre.

Les vestiges de la présence militaire française datant d'avant 1965.Les vestiges de la présence militaire française datant d'avant 1965.
Les vestiges de la présence militaire française datant d'avant 1965.Les vestiges de la présence militaire française datant d'avant 1965.

Les vestiges de la présence militaire française datant d'avant 1965.

Arrivée à la grotte.

L'entrée de la grotte, l'intérieur avec les chauve-souris et les stalactites.
L'entrée de la grotte, l'intérieur avec les chauve-souris et les stalactites.
L'entrée de la grotte, l'intérieur avec les chauve-souris et les stalactites.
L'entrée de la grotte, l'intérieur avec les chauve-souris et les stalactites.
L'entrée de la grotte, l'intérieur avec les chauve-souris et les stalactites.
L'entrée de la grotte, l'intérieur avec les chauve-souris et les stalactites.

L'entrée de la grotte, l'intérieur avec les chauve-souris et les stalactites.

Stéphane, notre guide
Stéphane, notre guide

Stéphane, notre guide

Sortie de la grotte avec un peu d'escalade car nous ressortons de l'autre côté. Côté falaise avec une vue magnifique sur l'océan Indien.
Sortie de la grotte avec un peu d'escalade car nous ressortons de l'autre côté. Côté falaise avec une vue magnifique sur l'océan Indien.
Sortie de la grotte avec un peu d'escalade car nous ressortons de l'autre côté. Côté falaise avec une vue magnifique sur l'océan Indien.
Sortie de la grotte avec un peu d'escalade car nous ressortons de l'autre côté. Côté falaise avec une vue magnifique sur l'océan Indien.
Sortie de la grotte avec un peu d'escalade car nous ressortons de l'autre côté. Côté falaise avec une vue magnifique sur l'océan Indien.

Sortie de la grotte avec un peu d'escalade car nous ressortons de l'autre côté. Côté falaise avec une vue magnifique sur l'océan Indien.

Suite de notre voyage au prochain article.

Voir les commentaires