Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allier à Mayotte

Allier à Mayotte

Vie quotidienne d'expatriés à Mayotte pour la famille et les amis.

Publié le par M Christine
Publié dans : #culture traditions et patrimoine.
Journées du patrimoine 2015.
Journées du patrimoine 2015.

Le mot du Maire de Chirongui, Madame Hanima Ibrahima, qui est d'ailleurs une femme très dynamique pour sa commune.

Le développement rapide de notre île implique qu'une attention particulière soit portée à notre patrimoine. Qu'il soit culturel, naturel ou historique, sa protection est indispensable si nous voulons conserver notre identité.

Les journées du patrimoine engagent à Chirongui, une démarche de long terme qui permettra de mieux connaître cette culture pour mieux la préserver et la valoriser. Je souhaite à toutes et à tous de belles découvertes à l'occasion de ces journées du patrimoine.

 

Sur le prospectus le rendez-vous était donné à 8h dans le village.

Comme à notre habitude, nous étions à l'heure, même en avance, sauf que nous avions oublié que nous étions à Mayotte. Il y avait une erreur sur l'horaire, c'était 8h45 et  nous avons démarré à 9h bien sonné.

Et le lieu de rendez-vous n'était pas précisé (c'était la mairie) et quand j'ai téléphoné la veille, le  répondeur indiquait "je suis en vacances jusqu'au 21 .... " Normal, on est à Mayotte !!!

Pas grave, ça s'est fait tout de même.

 

Nous sommes donc partis de la mairie sur le SITE du TANIMALANDI.

Un groupe d'enfant nous accompagnait. Et pour une fois, les Mahorais étaient plus nombreux que les Mzungu.

Le départ de la mairie de Chirongui.
Le départ de la mairie de Chirongui.
Le départ de la mairie de Chirongui.

Le départ de la mairie de Chirongui.

 

 

Mais à Mayotte tout se mérite. Nous avons donc marché dans la brousse pour atteindre la Mroni Mami " ce qui veut dire la rivière sucrée ...

Journées du patrimoine 2015.Journées du patrimoine 2015.
Journées du patrimoine 2015.

 

 

Et là, surprise , un trou d'eau, avec une eau laiteuse qui ne donne pas envie de la boire !

Alors quelques explications sur la Mroni Mami : à Chirongui, lorsqu'un homme se marie, sa femme va puiser l'eau de la rivière afin de la lui faire boire (pas pour l'empoisonner, quoi que !!!) mais pour le rendre fidèle. C'est parait-il un filtre d'amour !

Alors j'ai demandé à la jeune femme qui nous accompagnait " Il y a des mahorais infidèles  ? " Réponse : ils sont tous infidèles !!!

 

Notre guide
Notre guide

Notre guide

 

 

Puis nous avons poursuivi notre visite jusqu'au Tanimalandi qui veut dire la pierre blanche.

Il s'agit en fait d'argile blanche ( kaolin ). Les mahorais l'utilisent beaucoup et c'est le seul endroit de l'île ou on peut en trouver.

Ils l'utilisent pour les maux d'estomacs, les nausées des femmes enceintes, les masques de beauté, le traçage au sol etc ...

 

 

 

Journées du patrimoine 2015.
Journées du patrimoine 2015.
Journées du patrimoine 2015.

 

 

Puis nous avons terminé au Mjini Shirongui et là il faut beaucoup d'imagination pour comprendre qu'à cet endroit se situe le site de l'ancien village de Chirongui. On ne voit rien, sauf quelques cailloux, tout est enfoui sous la végétation. L'endroit vient juste d'être découvert;

Le village se serait installé à cet endroit , sur les hauteurs, pour se protéger des malgaches.

La pierre retrouvée est en fait du  corail qui servait à la construction des maisons.

Voilà c'est là !
Voilà c'est là !

Voilà c'est là !

 

 

Et voici les vestiges d'une tombe. D'après les ancêtres une très grave maladie appelée 

" pélimbé " se serait abattue sur la population (la variole ) et les malades auraient été tenus en quarantaine et enterrés à cet endroit.

Cela pourrait aussi expliquer la présence du village sur les hauteurs de Chirongui.

Journées du patrimoine 2015.

 

 

Quelques photos du paysage.

Le village de Chirongui
Le village de Chirongui
Le village de Chirongui

Le village de Chirongui

Jamais sans le chombo.Jamais sans le chombo.

Jamais sans le chombo.

Une mahoraise croisée dans la brousse. On est jamais seul dans la brousse !
Une mahoraise croisée dans la brousse. On est jamais seul dans la brousse !

Une mahoraise croisée dans la brousse. On est jamais seul dans la brousse !

 

Direction Miréréni sur le site de l'usine sucrière.

En 1846 les concessions sucrières se sont développées sur l'île grâce aux travailleurs provenant de tous les coins de l'océan Indien et en particulier des Comores.

D'après les témoignages recueillis, l'usine aurait été créée par un certain Michel, son fils François en ayant hérité à sa mort.Actuellement l'usine est la propriété de la famille Abdallah.

L'usine produisait du sucre brut qui était ensuite transporté par bateau en métropole.

Pour cette journée le site a été nettoyé et à Mayotte pour nettoyer , on brûle !

L'entrée du site.L'entrée du site.

L'entrée du site.

Les vestigesLes vestiges
Les vestigesLes vestiges

Les vestiges

La cheminée prisonnière d'un magnifique ficus étrangleur.
La cheminée prisonnière d'un magnifique ficus étrangleur.

La cheminée prisonnière d'un magnifique ficus étrangleur.

Le nettoyage par la feu. Efficace !!!Le nettoyage par la feu. Efficace !!!

Le nettoyage par la feu. Efficace !!!

 

 

Pour terminer cette partie de la visite quelques danses mahoraises.

Journées du patrimoine 2015.Journées du patrimoine 2015.
Journées du patrimoine 2015.

 

 

La jeunesse mahoraise .

Journées du patrimoine 2015.Journées du patrimoine 2015.
Journées du patrimoine 2015.Journées du patrimoine 2015.
Journées du patrimoine 2015.Journées du patrimoine 2015.

 

Pour terminer la journée, direction le village de Poroani afin de visiter la mosquée d'Antanabé qui est le seul témoignage de l'existence de l'ancien village de Poroani qui a été abandonné dans les années 1980 à cause de la montée des eaux.

 

 

Notre arrivée en bus, ça aussi c'est une grande première à Chirongui. Un bus prenait les habitants dans les villages pour les déposer sur les différents sites.

L'arrivée en bus.L'arrivée en bus.

L'arrivée en bus.

La mosquée d'Antanabé.La mosquée d'Antanabé.

La mosquée d'Antanabé.

Les barques et la mangrove.
Les barques et la mangrove.

Les barques et la mangrove.

Voilà c'était la journée du patrimoine à Chirongui.

Commenter cet article

dagniaux 28/09/2015 20:54

tout à fait différent de ce que j'ai fait à St Pourçain!!!! vu que c'était sur le thème des fresques dans les églises romanes avec des mini-conférences orchestrées par Annie Regond. C'était très intéressant, pas ennuyeux du tout car très bien illustrées de nombreux diaporamas et multiples conférenciers. L'après midi visite du chantier de la chapelle de Briailles et Souvigny. Et le lendemain après une rando à Neris les Bains avec
Alain et Marie Noêlle comme animateurs, nous avons visité le château de la Louvière à Montluçon dont je n'avais jamais entendu parler... c'était bien aussi...
Merci pour ce reportage qui prouve que dans le moindre recoin il y a des choses curieuses à voir ou à découvrir, j'admire de dynamisme des habitants de cette île qui avec rien ou pas grand chose savent organiser des manifestations!!!
à bientôt bisous à vous deux

Beauvais 26/09/2015 19:43

tu vas pouvoir te faire des masques pas trop onéreux ' paysages toujours haut en couleurs nous demain nous faisons vin'scene en bourbonnais 25km nous avons très beau grosses bises Annie

m christine 27/09/2015 07:04

Oui avec ça je vais pouvoir gagner quelques années !!!
Bonne rando;
Bises
M Christine