Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Allier à Mayotte

Allier à Mayotte

Vie quotidienne d'expatriés à Mayotte pour la famille et les amis.

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Mardi 28 août nous avons récupéré Laura à l'aéroport de Dzaoudzi.

En attendant l'avion qui avait tout de même 20 minutes d'avance, Christian a acheté le traditionnel collier de fleurs.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'aéroport de Dzaoudzi .

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Laura en pleine forme après 10 heures de vol. Nous quittons Petite Terre et pour cela nous  prenons le taxi qui nous amène à la barge.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'arrivée sur la barge.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'arrivée de la barge à Mamoudzou sur Grande Terre.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Une petite halte sur le marché de Dembéni pour acheter quelques fruits et légumes.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Un petit tour au marché de Mamoudzou. Rien de tel pour se mettre dans le bain et comprendre Mayotte.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Passage obligé lorsqu'on vient à Mayotte : l'ascension du Choungui.

Le second plus haut sommet de l'île derrière le Benara mais le plus connu. Son cône régulier surplombe le sud de Mayotte. Du haut de ses 594 m on a une vue imprenable à 360° sur Mayotte.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Il faut environ une heure pour arriver au sommet. Plutôt facile au départ, l'ascension devient de plus en plus abrupte et relève pratiquement de l'escalade sur le dernier tiers. Il faut s'accrocher aux racines et aux troncs pour évoluer jusqu'au sommet.

Mais ça en vaut le coup !

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Le sommet.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à MayotteLaura à Mayotte

Notre sortie en mer pour un safari baleines avec SeaBlue.

Le départ du ponton de Mamoudzou.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La baleine à bosse est de passage à Mayotte de juillet à octobre pour se reproduire dans le lagon. Les mères viennent également y mettre bas et protéger leur baleineau à l'abri de la barrière de corail.

Nous avons eu la chance d'en voir quatre dont l'une avec son baleineau.

Laura s'est même mise à l'eau et les a vues passer sous elle. Elle était ravie !

Il faut savoir que ces grands mammifères peuvent mesurer jusqu'à 15 m et peser 25 tonnes. Impressionnant !

Pour les photos ce n'est pas évident !

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Nous avons aussi vu les dauphins qui eux résident en permanence à Mayotte.

On peut en rencontrer différentes espèces. Les Tursiops ou grands dauphins et les dauphins à bosse qui vivent à l'intérieur du lagon.

Les stennelles ou longs becs vivent à l'extérieur du lagon.

Les premiers se déplacent en petit groupe et les seconds peuvent vivre en groupe de plusieurs dizaines, voire par centaines. On en compte environ 2000 à Mayotte.

Laura à Mayotte

La balade en bateau.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La plage du Préfet sur laquelle nous avons déjeuné.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Puis c'est reparti pour un peu de PMT avant de rentrer à Mamoudzou.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Un petit tour au salon des métiers et de l'artisanat de l'Océan Indien.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Nous y avons découvert un artiste peintre malgache,  Natoa Rasolonjatovo, spécialiste de la peinture sur verre. Cet artiste a la particularité de peindre le verre mais sur l'envers. Assez bluffant.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Une petite photo avec Miss mayotte que nous avons rencontrée sur le salon.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

L'artisanat de l'océan Indien.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Les bouénis qui font leur marché !

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Un incontournable à Mayotte : le lac Dziani.

Le Dziani Dzaha est un cratère aux eaux sulfureuses vert émeraude qui domine l'océan, situé au nord de Petite Terre.

Sur ses contours des cocotiers d'un tout autre vert.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Un chemin de crête en fait le tour. La vue y est superbe à la fois sur Petite Terre, mais aussi sur le lagon et Grande Terre. La promenade est facile et se boucle en une heure.

Notre petit groupe au départ.

Laura à Mayotte

A Mayotte on est jamais trop prudent. Mais encore faut-il savoir s'en servir !!!

Laura à Mayotte

Le sentier de crête et la vue sur le lagon.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Du belvédère on a une vue plongeante sur la plage de Moya. Cette plage est formée de deux jolies anses arrondies dont l'une n'est ouverte au grand large que sur quelques dizaines de mètres. Ces plages sont réputées pour l'observation des tortues marines qui viennent pondre à la nuit tombée. La partie sud de la plage est bordée d'une mangrove.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La vue sur Grande Terre.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Cette petite rando nous a mis en appétit et nous terminons donc par un bon restaurant "Le Faré " situé sur la plage avec une vue extraordinaire sur le lagon. Heureusement que j'avais réservé, c'était complet !

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

La vue du restaurant. C'est juste pour ça qu'on aime Mayotte !

Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à Mayotte

Pour terminer cette journée retour sur Grande Terre en empruntant la barge.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Avec les Naturalistes de Mayotte, Laura a aussi fait la rando du Bénara qui est le plus haut sommet de Mayotte : 760 m.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Le groupe des Naturalistes.

Laura à Mayotte

Une visite au marché paysan de Coconi qui a lieu chaque premier samedi du mois. Beaucoup de monde pour ce samedi de rentrée. En particulier tous les nouveaux mzungus qui arrivent sur Mayotte.

Laura à Mayotte
Laura à Mayotte

Laura découvre les produits locaux.

Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte

Quelques photos en vrac pour terminer.

Le plus gros baobab de l'île à Musical Plage

Le plus gros baobab de l'île à Musical Plage

Les makis sur la varangue

Les makis sur la varangue

Les tortues de N'Gouja
Les tortues de N'Gouja

Les tortues de N'Gouja

Lorsque le coefficient de marée est très bas, on peut se rendre à pied jusqu'à l'îlot de M'Bouini et nager tout autout de l'îlot pour découvrir des patates de coraux. L'eau y est très claire.

L'îlot de M'BouiniL'îlot de M'Bouini
L'îlot de M'BouiniL'îlot de M'Bouini
L'îlot de M'BouiniL'îlot de M'Bouini

L'îlot de M'Bouini

C'est déjà la veille du départ et nous terminons la découverte de l'île par une petite balade de deux heures à Miréréni, proche de chez nous.

Laura à Mayotte
Laura à MayotteLaura à Mayotte
le jaque qui produit le plus gros fruit au monde, jusqu'à 50 kg

le jaque qui produit le plus gros fruit au monde, jusqu'à 50 kg

le zébu et une magnifique araignée à toile d'orle zébu et une magnifique araignée à toile d'or

le zébu et une magnifique araignée à toile d'or

le village de Mirérénile village de Miréréni
le village de Mirérénile village de Miréréni

le village de Miréréni

une femme qui pile du riz à l'aide de son mortier

une femme qui pile du riz à l'aide de son mortier

un dernier clin d'oeil au Choungui

un dernier clin d'oeil au Choungui

Et voilà les vacances de Laura sont terminées et c'est déjà l'heure du retour en métropole.

Laura à Mayotte

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
photo l'info Kwezi

photo l'info Kwezi

Taxi ou auto-école ? A Mayotte rien d'impossible et on ne s'étonne plus de rien. Chacun se débrouille comme il peut.

Mais au vu de la conduite de certains mahorais je ne me sentirais pas entièrement rassurée de prendre ce genre de taxi.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #Vacances Métropole

Voilà les vacances en métropole  sont terminées  et nous sommes de retour à  Mayotte pour la quatrième  et dernière  année.

Quelques photos de ces vacances en famille. Et pour commencer nous avons fêté l'arrivée  de la petite dernière,  Margot,  qui est née  le 15 juin

A cette occasion une grande partie de la famille était réunie à  Plougasnou.

Margot et Maeva

Margot et Maeva

Le papi qui a confectionné avec amour,  le gâteau pour sa première  petite fille.

Ce russe était un délice !!! Merci Thierry  !!! Comme d'habitude nous nous sommes régalés.  

On espère que Margot sera aussi bonne cuisinière  que son papi.

Vacances Métropole  2017

Grand papi et grand mamie avec leurs trois arrières petits- enfants et les cousines toujours en pleine forme.

Vacances Métropole  2017

Nous sautons maintenant quelques générations  pour fêter les 90 ans de Suzanne. A cette occasion la famille s'était réunie  au restaurant de La Rotonde à Vichy, plus précisément, #la Table de Marlene #.

 

Vacances Métropole  2017
Vacances Métropole  2017

La table de Marlene, si vous passez par Vichy, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Vacances Métropole  2017
Vacances Métropole  2017

Puis un petit peu tour à  Tulle pour le gala de sortie de l'école de Gendarmerie de Flavie.

Flavie vient d'être mutée  en Lozère dans un petit village à 1200 m d'altitude. Changement radical de vie après  la Sarthe.

Quelques photos de cette journée qui démarre par une cérémonie religieuse dans la cathédrale de Tulle.

Vacances Métropole  2017
Vacances Métropole  2017

La cérémonie sur la place d'arme de l'école de Gendarmerie et la remise des galons.

Là, ça  ne rigole plus du tout !!!!

Vacances Métropole  2017

Mais tout ça nous a mis en appétit et le soir place aux festivités.  Et oui, les gendarmes savent aussi s'amuser et en plus ils sont organisés. Retrouver sa place dans une salle où  vont manger 750 personnes en moins de deux minutes, chapeau pour les organisateurs et en plus la déco était top.

Vacances Métropole  2017
Vacances Métropole  2017

Quelques photos de la ville de Tulle, préfecture du département  de la Corrèze. Les habitants  s'appellent  les tullistes. Surnommée  # la ville aux sept collines#, Tulle s'étire sur plus  de trois  km dans l'étroite  et tortueuse  vallée  de la Corrèze. Au coeur  de la cité  émerge  le clocher  en pierre de la cathédrale de Notre  Dame.

Vacances Métropole  2017
Vacances Métropole  2017
Vacances Métropole  2017
Vacances Métropole  2017

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Cette année  ce sont Isabelle et Nicolas qui bouclent leurs valises pour une nouvelle destination.

Après trois années passées à  Mayotte à  enseigner l'éducation  physique aux petits collégiens mahorais pour Nicolas  et à diriger un collège pour Isabelle, nos jeunes mariés s'envolent pour la Martinique. 

 

Juin et encore un départ !

La base nautique d'Hagnoundrou où  s'est déroulée  la petite fête. 

Juin et encore un départ !

Après une partie de pétanque  bien disputée et un repas bien arrosé,  la soirée s'est terminée  en musique évidemment.

Juin et encore un départ !

Bon vent à tous les deux et donnez nous de vos nouvelles.

Bises 😓

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne
Les fruits et légumes dans le sud. La cata  !!!

Le rayon fruits et légumes  à Bandrele.

Les fruits et légumes dans le sud. La cata  !!!

Le rayon fruits et légumes à Malamani.

Du songe encore du songe et rien que du songe !!!!

Bref, un peu marre des racines.

Les fruits et légumes dans le sud. La cata  !!!

On a envie de ça !!!!!!

Vivement jeudi !!!!!!

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #culture traditions et patrimoine.

Hier à l'occasion de l'Aid El-Fitr qui annonce la fin du Ramadan nous avons assisté  à un Deba.

Le Deba est une danse traditionnelle de Mayotte réservée  exclusivement aux femmes.

Mêlant la musique et le chant, le Deba peut avoir une signification religieuse, il peut aussi être pratique  en tant que distraction et même devenir une compétition entre plusieurs groupes de femmes issus de différents villages.

Le Deba
Le Deba

Le Deba est une tradition récente tirée du soufisme , lui même  issu de l'islam qui est la religion très majoritaire à Mayotte. (98% de la population).

Il fut inventé dans les années 1960 lorsqu'un foundi  coranique vint  donner une représentation de chant soufi à Mayotte. A ce moment, les femmes se sont accaparées  de cette pratique à la base réservée aux hommes et purement religieuse.

Le Deba

Le Deba est effectué  par les femmes du village. Elles sont vêtues  de tenues identiques  (le salouva) et portent leurs  plus belles  parures.

Leur chorégraphie à pour but de reproduire le mouvement lancinant des vagues de l'océan. 

La danse est accompagnée de chants en langue arabe, rythmée  par des instruments à percussion comme le tambourin.

Le Deba
Le Deba

A Mayotte toutes les occasions sont bonnes pour faire Deba : ce soir c'était pour fêter la fin du Ramadan  et l'occasion aussi d'une petite compétition entre femmes de villages. Le jury était bien attentif. 

Le Deba
Le Deba
Le Deba
Le Deba

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #les plages de Mayotte
La plage de Bambo-Ouest

La plage de Bambo-Ouest se situe dans le sud de l'ile à côté de Boueni.

C'est une très grande plage en arc de cercle qui longe le village du même nom. Elle est surtout fréquentée par les enfants et les habitants du village.

La plage de Bambo-Ouest

La plage est bordée d'un côté par des immenses takamakas qui apportent une ombre bien appréciée des villageois.

La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest

Le fruit du takamaka.

La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest

Les pêcheurs de poulpe au loin. 

La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest
La plage de Bambo-Ouest

Voilà encore une belle plage que vous pouvez découvrir à Mayotte.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #les plages de Mayotte
La plage de Jimaweni

La plage de Jimaweni  se situe après  Poroani en direction de Sada et toujours dans le sud de l'ile.

C'est une toute petite plage très  peu fréquentée. On peut y accéder en voiture mais le chemin est un peu chaotique. Sinon à pied pas plus de 5 mn.

​​​​​​​De la plage on a une vue magnifique sur le Choungui.

 

La plage de Jimaweni

Cricri est perplexe en voyant l'état de ce bungalow situé face à la mer. Quel dommage !!!

La plage de Jimaweni

Un petit restaurant qui ne paie pas de mine domine la plage. Avec Michelle et Patrick nous y avons déjeune.  La particularité de ce restaurant est qu'on y mange des brochettes de langouste. Mais attention il faut réserver. C'est un menu unique et on peut même  apporter sa bouteille car sorti de la bière  en canette ils ne proposent rien. Bon, c'est courant à Mayotte.

La plage de Jimaweni

La déco ce n'est pas vraiment le point fort des mahorais !!!

La plage de Jimaweni
La plage de Jimaweni
La plage de Jimaweni
La plage de Jimaweni

Voilà encore une belle découverte pour passer un bon moment entre amis.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #la flore et la faune
Le fruit de la passion

Le fruit de la passion vient d'une plante appelée  la passiflore ou grenadille. 

C'est une plante grimpante, vigoureuse, developpant  des tiges d'environ 6 m de long.

Cette liane se développe sur un support tel qu'un grillage ou une pergola.

Il existe plus de 400 variétés de passiflore.

Le fruit de la passion

Les fleurs solitaires sont grandes et belles et font de 4 à 7 cm de diamètre. Les pétales et les sépales sont presque entièrement recouverts de la corolle ondulée. Le centre de la corolle est d'un mauve très foncé.

Le fruit de la passion

Les fleurs sont suivies de fruits verts qui deviennent jaunes lorsqu'ils sont mûrs.

Une fois fendu en deux, le fruit laisse apparaître une pulpe très parfumée  à la fois sucrée et acidulée contenant de nombreuses graines.

Le fruit peut être  consomme tel quel à la petite cuillère, en sorbet,  rentrer dans la composition du rhum arrangé  ou dans celle d'une multitude de jus de fruits.

Pour savoir si le fruit est mûr il suffit de regarder la texture de sa peau : s'il est lisse c'est qu'il n'est pas mûr,  par contre si sa peau est ridée  c'est qu'il est à point et  bon à consommer. 

Le fruit de la passion

Connaissez vous les origines de ce fruit ?

Le fruit de la passion vient du Brésil. Il a été découvert puis ramené en Europe  par des "conquistadors" espagnols à la fin du XVI ème siècle .

Son nom lui  à été donné par des missionnaires espagnols qui virent dans la fleur des symboles leur rappelant la Passion du Christ.

Avec ses trois styles, le pistil représenterait les trois clous utilisés pour 

la crucifixion. 

Les cinq étamines symboliseraient les stigmates  : les cinq plaies  infligées  au corps du Christ. 

Les filaments de la passiflore sont censés représenter la couronne d'épines. 

Ces moines avaient vraiment beaucoup d'imagination !!!

 

Le fruit de la passion

La passiflore à aussi de nombreuses vertus  médicinales. 

Les amérindiens se servaient des feuilles en cataplasmes pour soigner les blessures et les ecchymoses.

Les feuilles broyées  soulageaient  les hémorroïdes, quant au jus du fruit il s'en servaient pour soulager les douleurs oculaires.

La passiflore à aussi des propriétés sédative et calmantes. Elle a également servi à soigner les troubles de la ménopause.

La passiflore aurait aussi montre ses propriétés antitussives qui confirmeraient  son usage traditionnel dans l'asthme.

Enfin elle est riche en vitam8nes A, B et C.

Voir les commentaires

Publié le par M Christine
Publié dans : #vie quotidienne

Pour vous donner une idée de l'endroit où nous vivons depuis bientôt 3 ans et pour les futurs expats qui cherchent un endroit où poser leurs valises en arrivant à Mayotte, voici quelques photos de notre lotissement," Rampe Cannelle" familièrement appelé  " La Rampe " .

Pourquoi la Rampe? Il suffit d'y monter à pied pour le comprendre.

Le lotissement fait partie du parc immobiler de la SIM (société immobilière de Mayotte), créée en 1977.

Il serait l'un des plus anciens construit pour les fonctionnaires et en particulier les enseignants. Le collège de Tsimkoura date de 1983 mais je n'ai pas retrouvé la date de construction du lotissement.

 

Rampe Cannelle

Le bas de la Rampe c'est le début de la montée.

Rampe Cannelle

L'énorme manguier juste après la première côte. Les enfants s'y retrouvent très souvent pour s'amuser et les makis pour dévorer les mangues.

Rampe CannelleRampe Cannelle

Le baobab en haut de la Rampe, lieu de rendez-vous des différentes manifestations entre locataires.

 

 

 

Le lotissement compte 54 maisons individuelles du T2 au T5. Chacune a son petit jardin. La végétation y est très luxuriante, les jardiniers ne sont jamais au chômage à Mayotte.

Les maisons sont très colorées c'est ce qui fait le charme du lotissement.

Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
toiture en bardeaux

toiture en bardeaux

Rampe Cannelle
Rampe Cannelle
toiture en bardeaux

toiture en bardeaux

Rampe Cannelle

Dans les années 80, la SIM utilise la brique de terre compressée pour la construction de ses maisons. La brique de terre a de nombreux avantages tant au niveau technique qu'économique.

Dix-sept  briqueteries furent ainsi créées à Mayotte il n'en reste plus qu'une. Aujourd'hui on utilise le parpaing et le béton.

A l'origine les toitures étaient en bardeaux mais au fil du temps tout a été remplacé par de la tôle.

 

 

 

 

Certaines maisons ont une vue sur le lagon.

Rampe Cannelle

D'autres sur le Choungui !

Rampe Cannelle

Chaque jardin possède au moins un cocotier et quelques bananiers. Sans compter les fruits de la passion, les ananas, les pommes cannelle etc

un cocotier

un cocotier

un régime de bananes

un régime de bananes

les fruits de la passion

les fruits de la passion

Pour ce qui est des clôtures chacun y va de sa touche personnelle. A Mayotte le cahier des charges en ce qui concerne la copropriété n'est pas très contraignant,  chacun  fait un peu ce qu'il veut. On trouve donc du béton, du parpaing, du grillage et plus écologique des palmes de cocotier tressées.

Attention aux caniveaux  surtout la nuit. Ils sont très profonds et l'éclairage public est plutôt  minimaliste sur l'île 

Rampe Cannelle

L'état  de la route.  Mais à  Mayotte  cela n'a rien d'extraordinaire !

Rampe Cannelle

Et pour terminer quelques photos de la végétation. 

Rampe Cannelle

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>